Selon leur origine florale, les miels n’ont pas tous la même cristallisation. Elle peut être  plus ou moins rapide, et se révéler fine, sableuse, voire grossière. Lorsqu’ils se solidifient, certains prennent une texture très dure, impossible à tartiner. Or, la plupart des amateurs de miel préfèrent aujourd’hui le miel crémeux. Pas de panique, il existe plusieurs manières de rattraper la consistance d’un miel.

mielLa plus simple, mais pas des moins efficaces est la méthode dite de l’ensemencement. Elle consiste à introduire dans un fût de miel trop cristallisé, un faible volume d’un autre miel, plus souple. L’ensemble prendra alors mécaniquement la consistance du miel le plus souple.

Comment faire ?

D’abord, il faut sélectionner un miel à grains fins déjà cristallisé. Compter environ 5% de la quantité de miel que vous voulez ensemencer.

Avec un mélangeur, brasser cet autre miel  jusqu’à obtenir la texture souhaitée à l’arrivée.

Une fois, la préparation prête, ajouter la dans la cuve de miel que vous voulez travailler. Cette dernière doit être maintenue à une température de 14° C tout au long de l’opération pour que celle-ci fonctionne. Brassez et mélangez l’ensemble.

Laisser le mélanger poser pendant trois jours, avant de le conditionner. Il sera alors aussi crémeux que le mélange travailler. Les joies de la physique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *