Le réveillon de Noël approche, et nos esprits cherchent les recettes idéales pour ravirent les papilles de nos convives. Avez-vous pensé au miel ? Petite touche sucrée dans un plat salé, ou ingrédient clé d’un dessert gourmand, j’ai fait pour vous un petit tour de la toile et déniché quelques recettes simples et mielleuses parfaites pour Noël.

Le miel est très présent dans les recettes normandes, notamment parce qu’il se marie à merveille avec le goût de la pomme. Eric Halbourg, un grand chef normand propose le secret de ses suprêmes de chapon au miel et au pommeau. Je l’ai testé, c’est un délice !

Préparation

  • Poêler les suprêmes de chapon (150 à 200 g par personne) 15 minutes avec du beurre
  • Retirer les blancs, faire revenir de l’échalote coupée en cubes dans la poêle, ajouter quelques cl de pommeau et une cuillère de miel
  • Laisser réduire puis incorporer un fond de volaille, faire à nouveau réduire
  • Préparer la sauce : 10 g de farine, 10 g de beurre, 1dl du mélange, puis une cuillère de crème fraîche
  • Napper les suprême de la sauce et servir.

Pour les adeptes du sucré-salé, voici mon coup de coeur hivernal : le magret de canard rôti au miel et aux clémentines.

Pour 6 personnes

  • 3 magrets de canard
  • 1à clémentines
  • 3 grandes cuillères de Grand Marnier
  • 6 grandes cuillères de miel cuisine
  • 3 grandes cuilllères de vinaigre de vin rouge
  • 2 grandes cuillères de vinaigre balsamique
  • Sel et poivre

La préparation

  • Rincer et nettoyer les clémentines sous l’eau froide puis les sécher
  • Récupérer le jus des 4 clémentines et le réserver
  • Laisser confire le zeste de 4 clémentines, 4 cuillères à soupe de miel liquide et 10 cl d’eau 10 minutes à feu doux dans un poêlon, puis réserver au chaud
  • Entailler ensuite le côté gras des magrets de croisillons
  • Disposer dans un plat creux le jus des 4 clémentines, y ajouter le restant du miel liquide et le vinaigre de vin.
  • Mélanger puis enduire les magrets sur toute leur surface avec cette préparation et laisser mariner à température ambiante pendant 30 mn.
  • Peler puis détacher la chair des 6 clémentines restantes en quartiers.
  • Retirer les magrets du plat creux, les égoutter et conserver la marinade.
  • Saisir les magrets à feu vif, côté gras vers la poêle 10 mn, retirer la graisse, puis 10 mn de l’autre côté.
  • Disposer les magrets cuits dans un plat creux préchauffé et recouvrir celui-ci d’une feuille de papier d’aluminium pour maintenir au chaud.
  • Déglacer la poêle en y ajoutant le vinaigre balsamique, le Grand-Marnier et la marinade réservée auparavant.
  • Mélanger, laisser réduire quelques instants à feu doux puis y ajouter le confit de zestes et les quartiers de clémentines préparés auparavant, saler poivrer et dresser ce mélange auprès des magrets

Incontournable de Noël, la bûche peut elle aussi se préparer au miel. La tradition voulait déjà que la bûche de bois qui se consumait durant 3 jours dans la cheminée soit arrosée de vin, d’huile ou de miel.

Pour 6 personnes

Pour le gâteau

  • 100 g de farine
  • 4 oeufs
  • 100 g de sucre roux
  • 3 grandes cuillères de miel d’oranger
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 20 g de beurre
  • 1 pincée de sel

Pour la crème

  • 50 cl de lait
  • 4 jaunes d’oeufs
  • 75 g de miel d’oranger
  • 30 g de farine
  • 1 grande cuillère de crème fraîche
  • 2 grandes cuillères de rhum

La préparation

  • Faire bouillir le lait
  • A part, fouetter 4 jaunes d’oeufs et 75 g de miel, jusqu’à ce que le mélange blanchisse, ajouter 30 g de farine
  • Verser le lait très chaud, toujours en fouettant
  • Reverser le tout dans la casserole du lait. Faire bouillir et épaissir en remuant
  • Retirer du feu, incorporer la crème fraîche et le rhum, couvrir et laisser refroidir
  • Pour le biscuit, battre 4 jaunes d’oeufs avec le sucre roux, jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporer la farine et la levure
  • Monter les blancs en neige ferme avec la pincée de sel et les incorporer au mélange précédent
  • Avec une spatule, étaler la pâte sur du papier papier en lui donnant la forme d’un rectangle de 1,5 cm d’épaisseur, enfourner 10 mn à 210°C
  • Tartiner enfin d’une épaisse couche de crème jusqu’à 3 cm des bords. Rouler le biscuit sur lui-même
  • Faire tiédir 3 cuillères de miel, en badigeonner le biscuit et placer 2 h au réfrigérateur

Bon appétit et joyeux Noël à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *