Le frelon asiatique, dangereux prédateur d’abeilles, gagne du terrain en France. Lundi 5 novembre, un homme de 54 ans est mort à Coron dans Maine-et-Loire, près de Cholet, à la suite de multiples piqûres de frelons asiatiques alors qu’il taillait la haie de son jardin. Il a fait une réaction allergique. 

Les sapeurs pompiers ont expliqué à la presse qu’il était passé à côté du nid, bien caché dans la haie. L’homme était décédé à l’arrivée des secours.

Il s’agit du premier décès causé par des piqûres de frelons asiatiques dans le Maine-et-Loire. Ce frelon à l’abdomen brun si caractéristique n’est pas plus virulent qu’un frelon occidental, mais comme il vole plus vite, ses piqûres sont plus profondes.

Le frelon d’Asie est originaire des montagnes indiennes, chinoises et indonésiennes. Il a débarqué en France en 2005, près de Bordeaux, dans un colis de poteries chinoises. Simple hasard, un nid s’était développé dans le fond de l’une d’elle. A partir de là, le frelon d’Asie s’est très vite propagé…

Si sa présence s’était beaucoup intensifiée en Aquitaine entre 2006 et 2009, cette fois, il a largement passé la Loire et avance à grands pas. Le premier nid avait été repéré en 2009 dans le Maine-et-Loire, en septembre et octobre 2012, les autorités on enrgistré quasiment une destruction de nid par jour dans ce département.

(Avec Ouest-France)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *