A cette période de l'année, la ruche est endormie, les abeilles sont agglutinées les unes aux autres au coeur de la ruche. Elle doit être un espace calme et chaud. L'apiculteur doit bien sûr éviter de déranger ce lit douillet, mais il a encore du travail. L'apiculteur doit ne doit inspecté que l'extérieur de la ruche, mais il doit rester attentif et surveiller s'il y a des abeilles mortes à l'entrée de la ruche. Il faut aussi la protéger contre les intempéries C'est aussi le moment de faire le point sur les traitements, notamment contre le varroa. Petite astuce : sangler votre ruche sur un poids pour la protéger des rafales de vent, des animaux ou des vandales qui pourraient la renverser. Ce répit hivernal est aussi le moment idéal pour nettoyer et entretenir votre équipement. Vérifiez que tous vos outils sont prêts pour le printemps prochain. Si vous voulez prendre un peu d'avance, préparez tranquillement vos nouveaux cadres, vous en aurez vite besoin.