[caption id="attachment_1146" align="alignleft" width="210" caption="Crédit : photo Sud Ouest"][/caption] A Bordeaux, comme dans d'autres villes de France, les initiatives en faveur de la préservation des abeilles et de la biodiversité se multiplie. La préfecture aquitaine est en phase de devenir la capitale française des abeilles. Après l'Hôtel de région, la Maison écocitoyenne, c'est au tour de l'hôtel de luxe Pullman-Aquitania d'installer deux ruches sur son toit. Trois ou quatre autres suivront prochainement. Les butineuses héritent d'un quatre étoiles, rien que ça. On sait déjà à quelle point les abeilles apprécie les villes, préservées des pesticides agricoles. Elles profiteront cette fois "du parc floral tout proche de l'hôtel, et devraient être très bien ici", précise l'apiculteur qui les a posé. Parrainage de ruches, offre de miel divers dans ses petits déjeuners, plats à base de miel, un don de 100 000 euros à la recherche "Abeilles sentinelle, la chaîne d'hotels, piloté par le centre vétérinaire de la faune sauvage et des écosystèmes Oniris : la chaine d"hôtel s'investit dans ce combat pour la survie des ouvrières depuis deux ans. Encore une belle initiative, souhaitons les aussi nombreuses que possible.