Une nouvelle étude menée par le docteur Becker, du Centre d'études techniques apicoles Moselle-Lorraine, vient de prouver que la gelée royale est un antioxydant puissant pour la ruche comme pour l'homme. L'étude a été menée sur des souris Swiss albinos.   Les animaux ont été divisés au hasard, en six groupes de six. Le groupe témoin a reçu uniquement de l’eau distillée, alors que les souris des groupes de traitement ont reçu pendant 21 jours soit  uniquement de la gelée royale (100 ou 250 mg / kg), soit uniquement de la lambda-cyhalothrine, un pesticide de synthèse, soit un mélange des deux. Toutes les souris ont survécu à l’expérience. Et les résultats sont clairs. La gelée royale a fourni une protection significative contre la toxicité induite par le lambda-cyhalothrine, et son effet le plus marqué a été observé à la dose maximale de 250 mg / kg de poids corporel. La gelée royale fraîche a un effet détoxifiant puissant dans la ruche et sur l'organisme humain à doses élevées. Une prise régulière de gelée royale ou un programme de quelques semaines sont conseillées pour protéger au mieux son organisme. On rappelle qu'elle est également bénéfique sur le plan nutritif, énergétique et métabolique. Un programme de gelée royale est recommandé pour combattre la fatigue, la faiblesse, la dépression légère, l’asthénie, la neurasthénie…