larvesL'abeille devient nourrice vers l'âge de 6 jours. Ce n'est qu'à ce moment-là, qu'après avoir ingurgité du pollen de manière intense, elle est enfin totalement formée. Ses glandes hypopharyngiennes et mandibulaires sont alors capables de fabriquer la nourriture larvaire. Nourrir les larves est l'une des tâches nobles de la colonie. Les études scientifiques ont démontré que les nourrices font preuve d'un comportement particulièrement intelligents. En effet, elles ne se contentent pas de distribuer vulgairement à chacune des larves quelques milligrammes de miel qu'elle aurait préalablement ingéré. Elle est capable, en fonction des phéromones émises par chaque oeuf, larve ou nymphe d'évaluer son âge et sa caste et de l'alimenter sélectivement. Elle proportionne exactement la dose de sécrétions, de pollen et de miel donc chaque immature a besoin. Les abeilles sont physiologiquement programmées à être nourrices entre 3 et 15 jours après leur naissance. Mais il arrive que de vieilles abeilles se remettent à produire de l'alimentation larvaire quand la colonie en manque. Au mieux pendant sa période de nourrice, une abeille peut satisfaire les besoins alimentaires de trois larves. Une colonie a donc besoin de nombreuses nourrice pour assurer la bon développement de son couvain. Certaines se spécialisent dans la nourriture des larves de reine, qui elles sont exclusivement nourries à la gelée royale. Les nourrices ne font pas nourrir les larves, elles passent également régulièrement surveiller chacune d'elle sans la nourrir. En moyenne une abeille nourrit une larve tous les sept passages, elle dépose alors une goutte au fond de la cellule, près de la bouche de la larve qui n'a plus qu'à l'absorber.