Le miel de montagne possède des caractéristiques différentes selon sa provenance. Il peut être liquide ou crémeux, et sa couleur, souvent caramel peut varier du jaune pâle au brun. Son arôme complexe de sous-bois révèle un goût corsé dans lequel on détecte parfois une touche de réglisse persiste longtemps en bouche. Où le récolte-t-on ? Pour produire du bon miel de montagne l'apiculteur choisit le plus souvent des sites autour de 1000 m d'altitude où  la nature brute et sauvage est la plus pure possible, principalement dans les montagnes françaises et espagnoles. Selon, le massif où est placé la ruche, les abeilles ne butineront pas les même fleurs et donc le miel aura des suptilités différentes. Le miel de montagne des Vosges est principalement issu de fleurs de sapin, d’acacia, de trèfles blancs… Le miel de montagne du Jura sera lui plus riche en goût de framboisier sauvage, d’églantier, de chardon, de campanules et de sapin. Le massif central présente davantage de merisier, de houx, de trèfle, de châtaigniers, de bruyères, alors que dans les Alpes, le sapin est roi. Dans les Pyrénées, à la frontière dela Franceet de l'Espagne, les abeilles trouveront plutôt des fleurs de myrtilles , de framboisiers, de rhododendron et des fleurs de prairies. Ses spécificités nutritionnelles et de santé Avec le froid qui arrive à grands pas, rien de tel qu'une cuillère de miel de montagne le matin, pour soigner ou protéger ses voies respiratoires. Associez-le à des huiles essentielles d'eucalyptus, vous obtiendrez un mariage détonnant pour se parer pour l'hiver. Ce mélange existe d'ailleur tout prêt : le miel de montagne aux huiles essentielles d'eucalyptus.