abeilleInterpellés par l'invasion d'abeilles attirés par les piscines d'eau salées, de plus en plus en vogue en ce moment, des scientifiques de l'Université de Toulouse ont voulu comprendre pourquoi les abeilles étaient aussi fans du sel. Et bien tout simplement parce qu'elles aiment son goût ! Telles des demoiselles d'honneur condamnées à tester les différents gâteaux de mariage possible, une équipe de scientifiques a testé les perceptions gustatives des abeilles. Les petites ouvrières possèdent plusieurs récepteurs du goût : la bouche, mais aussi les antennes et les pattes. Le groupe toulousain a choisi de se concentrer sur les récepteurs des pattes. Ils ont proposé à plusieurs abeilles une ribambelle de solutions aux goûts différents et observé leurs réactions. D'abord, leur réaction à vue d'œil : trompe déployée, pas de réaction ou attitude de rétraction. Dans un second temps, l'équipe de scientifiques a placé sur les abeilles de minuscules électrodes de mesures des réactions des cellules sensorielles. Résultat : nos amies les abeilles aiment encore plus le sel que le sucre. En revanche, elles ne peuvent sentir l'amertume. Pour les chercheurs toulousains, ces niveaux de sensibilité aux saveurs sucrées et salées sont directement liés aux besoins des abeilles. Elles ont besoin du nectar pour se nourrir et alimenter la colonie. Mais elles ont aussi besoin du sel qui active leurs réactions métaboliques et celles des larves du couvain. L'équipe scientifique prévoit de reproduire cette expérience en ajoutant une dose infime de pesticides afin de comprendre si ces substances altèrent ou non le goût des abeilles.