L'heure du bilan de la récolte de miel a sonné. Et bonne nouvelle, grâce à un printemps favorable, 2011 est une bonne année. Pour la première fois depuis des années la production est en hausse. Elle est estimée entre 16 000 et 17 000 tonnes contre 15 000 en 2010. Malgré ce sursaut, la situation reste tout de même inquiétante. On rappelle que la production française de miel. En 1990, elle était de 35 000 tonnes, de 25 000 tonnes en 2004, et de 18 000 tonnes en 2007. Pour expliquer cette chute, les apiculteurs incriminent principalement les pesticides très meurtriers pour les populations d'abeilles. La production est assurée par environ 70 000 apiculteurs avec environ 1,4 millions de ruches. Si elle a tendance à baisser, la consommation de miel en France, elle, est très stable, à environ 40 000 tonnes. La différence entre production et consommation est assurée par les importations de miel proviennent des pays voisins de l'Union Européenne, mais aussi de Chine, d'Argentine...