Les abeilles seront bientôt à l'honneur sur les planches. Le docteur en philosophie et écrivain prolix, Michel Onfray, a choisi de s'intéresser aux petites ouvrières. Il signe un nouveau spectacle : "La sagesse des abeilles".

Avec Jean Lambert-Wild, Jean-Luc Therminarias, Lorenzo Malaguerra et François Royet, Michel Onfray s'emploie à nous prouver que les abeilles ne sont pas des animaux privées de conscience, incapables de jugement.

Il vante au contraire le fonctionnement de la ruche comme un modèle. C'est l'entraide qui contribue à la vertu publique, à "l'excellence de la communauté". Et l'homme ferait mieux de s'en inspirer. Si on passait plus de temps à examiner une ruche, on se rendrait compte de bien des réalités et on changerait de priorités. On modifierait sans doute notre rapport au monde.

Il défend aussi que l'homme n'a pas assez conscience de ce qu'il perdrait à laisser les abeilles disparaitre. Tout en poésie, il pollinise le spectateur de sa philosophie de la ruche tout en douceur.

Il le présente du lundi 23 au vendredi 4 mai à la Comédie de Caen (réservations par téléphone au 02 31 46 27 29) avant de partir le jouer en Suisse et au Canada.