L'apithérapie, qui consiste à utiliser les différents produits de la ruche, miel, propolis, pollen, gelée royale mais aussi le venin d'abeilles pour se maintenir en bonne santé. Revenons sur l'utilisation du venin d'abeille pour notre santé, une pratique à la fois millénaire et moderne.

Tout d'abord, les soins au venin d'abeilles ne doivent en aucun cas être pratiqué à la légère. Entre 2 et 5% de la population (selon les sources) seraient allergique au venin d'abeille. Un allergie qui peut dans de rares cas s'avérer fatale. Il est donc préférable de subir un test allergique avant d'entreprendre toute thérapie. Ensuite très peu d’études sur son efficacité et son innocuité, l’apithérapie par venin ne devrait donc en aucun cas remplacer un traitement efficace. Elle est douloureuse et difficile à administrer. Si elle est utilisée, une supervision médicale est nécessaire. Les connaissances de l’usage médicinal du venin d’abeille remontent à la plus haute Antiquité, dans des textes chinois. Et Hippocrate le considérait comme un remède idéal pour traiter l'arthrite et les problèmes d'articulations. Aujourd'hui, la thérapie par le venin d’abeille est largement répandue en Asie, en Europe, et de plus en plus aux États-Unis et au Canada. Des médecins la pratique mais aussi des acupuncteurs, des homéopathes, des naturothérapeutes et des apiculteurs. Il ne s'agit pas d'une technique reconnue officiellement. On administre le venin soit de manière traditionnelle en plaçant des abeilles directement sur les zones douloureuses, soit à l’aide d’une seringue contenant une solution de venin dilué. Il existe aussi d'autres préparations à base de venin d’abeille : des crèmes, des lotions, des comprimés, des gouttes ou des pastilles. Nous vous laissons découvrir notre gamme de cosmétique au venin d'abeilles.

COFFRET ÉCLAT ROYAL

Coffret Eclat Royal

Crème JOUR & NUIT au venin d'abeille

Je découvre

Crème mains Eclat Royal

au venin d'abeille

Je découvre

Malgré l’absence de preuves scientifiques, la thérapie par le venin d'abeille demeure populaire auprès de personnes atteintes de douleurs musculosquelettiques, comme l'arthrite, l'arthrite rhumatoïde, et de maladie chonique comme la sclérose en plaques. Depuis 2001, des chercheurs coréens ont publié une vingtaine d’études ayant évalué le potentiel analgésique et anti-inflammatoire du venin d’abeille et sa capacité à diminuer la douleur ou la raideur. Il est aussi parfois utilisé pour lutter contre certaines maladies inflammatoires comme les tendinites et les bursites.