Miel très clair, presque blanc, le miel de citronnier respire le sud et le soleil. De texture très crémeuse, son odeur rappelle celle des feuilles de citrus froissées. Il est très frais en bouche, léger, élégant. En bon cousin, il est empreint de l’arôme floral de l’oranger, et réussit à merveille l’équilibre sucres/acides. Il est recommandé de le conserver autour des 14°C.   Où le récolte-t-on ? Originaire de l’ouest de l’Inde, le citronnier, ou citrus limonum, a besoin de beaucoup de soleil pour se développer. Le meilleur miel de citronnier est donc récolté en Espagne et en Italie. Ses spécificités nutritionnelles et santé Le miel de citronnier contient des principes antiseptiques et antibactériens. Il est idéal pour calmer les maux de gorge, prenez le alors en thé, tisane, ou infusion. Il est aussi très souvent utilisé en combinaison du jus de citron pour les soins de la peau et dans les cosmétiques, car il active les bienfaits bactéricide, astringent et régénérant de celui-ci sur la peau et les muqueuses. Il est aussi recommandé pour la préparation de masques naturels pour le visage (lire aussi Le miel, un produit de beauté ?) L’idée recette : magret de canard au miel de citronnier et aux figues   Ingrédients (pour quatre personnes)
  • 2 magrets de canard (400g)
  • De la fleur de sel
  • Des baies des ïles en moulin
  • 2 cuillères à café de miel de citronnier
  • 4 belles figues fraiches
  • 20 cl de fond de veau
  • 20 cl d’eau
  • 2 carottes
  • 1 boule de céleri-rave
Préparation
  • Inciser légèrement le gras des magrets, saler à la fleur de sel, poivrer aux baies des îles, tartiner de miel de citronnier, laisser au frais une heure
  • Eplucher les carottes et le céleri-rave et les couper en 20 gros bâtonnets chacun, les faire cuire dans l’eau salée pendant 30 minutes (ils doivent rester croquants)
  • Enlever les parties dures des figues, les couper en 4. Déposer une noisette de miel sur chaque quart de figue, les faire cuire 10 minutes à 180°C sur du papier sulfurisé
  • Faire cuire les magrets à la poêle sans matière grasse (côté gras) jusqu’à ce qu’ils soient légèrement colorés des deux côtés (10 à 15 minutes selon si vous les aimez saignants ou à point)
  • Sortir les magrets de la poêle, mais en garder les restes de cuisson, y ajouter le fond de veau et l’eau, faire réduire jusqu’à obtenir une sauce nappante
Il ne vous reste plus qu’à dresser les magrets, les figues rôties, les bâtonnets, et la sauce… Bon appétit !