Beaucoup d'entre vous m'ont demandé comment ils pouvaient aider les abeilles sans être apiculteurs, et certains se sont même lancé dans la grande aventure en installant des ruches chez eux. Voici quelques conseils pour bien s'équiper et profiter pleinement des joies de l'apiculture. Tenue et accessoires de protection La première peur quand on se lance dans l'apiculture, ou qu'on l'envisage, est celle des piqûres. Pour les éviter, l'équation est simple : bien se protéger tout en étant libre de ses mouvements. Il suffit d'une combinaison ou un ensemble pantalon veste épais et de couleur claire, et d'un chapeau, capuche ou casque avec un voile noir pour ne pas gêner la vision. Veillez à ce que vos petites amies jaunes et noires ne puissent pas s'immiscer entre les vêtements, ils doivent être serrés au niveau des poignets et des chevilles. Pour vos mains, préférez des gants ménagers à des gants en cuir, vous serez plus habile. Au printemps, quand les abeilles sont moins agressives, vous n'avez parfois même pas besoin de gants. Bien sûr optez pour des chaussures fermées, et votre tenue est parfaite. Bien choisir son enfumoir Indispensable à toute ouverture d'une ruche, l'enfumoir permet de prévenir les abeilles de notre visite et de les calmer. Il faut maintenir l'enfumage toute la durée de votre visite. Pour l'allumer, prévoyez de l'herbe sèche, du carton ou de la paille. Souvenez-vous que les combustibles industriels sont mauvais pour les abeilles. Vos premiers outils indispensables Pour prendre soin d'une ruche, un bon outillage s'impose. Vos abeilles auront d'abord besoin d'un nourrisseur, il faut le choisir au bon format, largeur, longueur, et hauteur bien sûr. C'est là que vous placerez ensuite du sirop pour améliorer la qualité de votre miel. Les abeilles aussi sont gourmandes. Les cadres sont souvent soudés par la propolis qui fonctionne comme une colle puissante. Pour parer cela, il vous faut un lève-cadre. Pour bien analyser la ruche, il vous faut pousser gentiment quelques ouvrières qui pullulent à la surface à l'aide d'une balayette. Pour le côté pratique, n'oubliez pas les allumettes ou le briquet pour allumer l'enfumoir. Voilà pour le matériel initial, mais attention dès la première récolte de miel, un équipement spécifique vous sera nécessaire, je vous en dirais plus très bientôt...