poule 3Un apiculteur amateur du Pays basque aurait trouvé un nouveau moyen, tout à fait naturel, pour lutter contre le frelon asiatique : des poules. Elles seraient capables de capturer les frelons tout en se protégeant de la ruche. L'expérience mené depuis trois ans par cet apiculteur basque semble porter ses fruits. Importé en France par erreur il y a dix ans, le frelon asiatique est devenu l'ennemi juré des apiculteurs. Ce redoutable prédateur d'abeilles décime sans vergogne des colonnies entières. Un arrêté paru le 7 septembre dernier autorise désormais les apiculteurs à utiliser le dioxyde de souffre pour lutter contre le frelon asiatique. Mais un apiculteur amateur du Pays basque expérimente depuis trois ans une méthode plus originale. Il laisse ses poules vaquer autour de son rucher. Elles détruisent les nids dès leur construction Il a remarqué que celles-ci réussissait à caputrer les frelons asiatiques lorsqu'ils sont en vol stationnaire devant la ruche, c'est-à-dire avant de l'attaquer. Les poules réussissent aussi à détecter et détruire les nids de frelons au moment de leur construction évitant ainsi la prolifération des tueurs d'abeille. Mais cela n'est-il pas dangereux pour les poules ? Lui n'a rencontrer aucun problème. Les poules réussissent leur chasse aux néfastes tout en restant à distance des ruches et cohabitent plutôt bien avec les ouvrières, trop occupées à leur récolte de nectar pour se soucier de leur présence. France 3 a diffusé ce vendredi 11 octobre un reportage sur cette ferme basque où les poules mènent la vie dur aux frelons asiatiques.