Il y a des milliers d'années, les vertus thérapeutiques du miel était déjà connues. La science et la médecine les remettent aujourd'hui en pratique. Une vidéo épatante. Hippocrate, le plus grand médecin de l'Antiquité (460/377 av. JC) disait que l'usage du miel conduisait à la plus extrême vieillesse, et le prescrivait pour combattre la fièvre, les blessures, les ulcères et les plaies purulentes. Jusqu'à la Renaissance, le miel jouissait d'une haute estime en médecine. Il était utilisé notamment comme agent antiseptique pour la guérison des infections et jugé efficace pour le soin en douceur des verrues, boutons infections, furoncles. Les pansements de miel ont fait leurs preuves La médecine française et mondiale remet aujourd'hui le miel sur le devant de la scène et notamment le miel de thym. Au CHU de Limoge, par exemple, le professeur Bernard Descottes éprouve les pansements de miel depuis des années pour la cicatrisation de ses patients, avec des résultats impressionnants.